2. DEUX QUESTIONNAIRES LITTÉRAIRES : LA FINALE

1/ Moi, la semaine de 35 h, connais pas. Je fais un boulot par an et ça fait 12 ans que ça dure !

2/ Je suis un poème dont les initiales de chaque vers forment un mot, un prénom...

3/ Je suis le nom d'une constellation de sept étoiles, mais aussi celui d'un groupe de sept poètes français du 16ème siècle. Que suis-je ?

4/ Quel est le type de rimes utilisé dans cette strophe ?
"C'était dans la nuit brune
Sur le clocher jauni
La lune
Comme un point sur un i " (A. de Musset)

5/ J'ai un corps de chèvre, une tête de lion et une queue de dragon. Je crache des flammes et dévore sans pitié hommes et troupeaux. Si tu ne m'as pas trouvé, sache que rêve est mon synonyme.

6/ Cinq voyelles, une consonne
En français, composent mon nom
Et je porte sur ma personne
De quoi l'écrire sans crayon

7/ Si j'étais une pièce de théâtre, je serais Hernani  ; un roman, je serais Notre Dame de Paris un recueil poétique, les Feuilles d'automne. Qui suis -je ?  

8/ Ma vie est "une saison en enfer", j'ai parfois des "illuminations" quand je navigue sur mon "bâteau ivre". La preuve, je vois les voyelles en couleurs ! J'irais volontiers rejoindre "le dormeur du val". Qui suis-je ?

9/ Servante de mon métier chez Molière, cet hypocrite de TARTUFFE me demande de cacher mon décolleté, qui suis-je ? 

10/ Dans une pièce de Anouilh, je suis un "voyageur sans bagage" car j'ai perdu la mémoire. Qui suis-je ?

11/ Je suis tellement "mignonne" que Ronsard me compare à une rose... Qui suis-je ?

12/ Je suis le mot qui manque dans le proverbe suivant : "Avoir ....... à partir"

13/ Je suis le mot qui manque dans le proverbe suivant: "Il nous en............ les oreilles"

14/ D'après Prévert que faut-il peindre d'abord pour "faire le portrait d'un oiseau" ? 

15/ Quel est le prénom de la chèvre de M. Seguin ? 

16/ La comparaison est ma cousine germaine, mais je suis plus économe qu'elle !

17/ Je suis une situation qui résulte d'une rencontre de circonstances. Suis-je une conjoncture ou une conjecture ?

18/ Je suis un synonyme de "hérédité" ?

19/ Je suis une comédie légère, fertile en intrigues et rebondissements. J'ai triomphé sous la plume de Feydeau, Labiche, Courteline. Qui suis-je  ?

20/ Je suis le procédé stylistique que Racine utilise dans ce vers: "Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes."?

21/ Je signifie "économiser de façon sordide" suis-je lésiner ou léser ?

23/ Mon premier est un gamin en argot
Mon second n'a pas raison
Mon tout est né de l'accouplement de Pasiphaé avec un taureau

24/ Je suis un éducateur, suis-je un percepteur ou un précepteur ?  

25/ Je suis le mot qui manque dans le proverbe suivant: "Courir comme un .........."

26/ Je suis un "gône du Chaâba" ? Qui suis-je ?

27/ Je suis l'évêque qui veut bien accueillir un "misérable", le forçat Jean Valjean, à ma table. Ma bonté fut très mal récompensée ...

28/ Dans Germinal de Zola, engagé aux mines de Montsou, je décide les mineurs à faire grève pour affirmer leur résistance contre la Compagnie. 

29/ Je suis un château de Provence qui a vu dans sa boîte à lettres, de nombreuses missives Mme de Sévigné.

30/ J'ai vu naître, en mon sein, le plus grand fabuliste français.

3 1/ De qui La Bruyère parle-t-il dans les Caractères lorsqu'il écrit qu'il ne le vit que pour soi" ?

32/ Je suis un roman de Giono et je commence par ces mots : "Quand le courrier de Banon passe à Vachères, c'est toujours dans les midi"

33/ Qui écrit ?
"Mon Bel Ami", je vous écris depuis la "maison Tellier", "Mademoiselle Fifi" est partie: depuis, ce n'est pas "une vie". "La peur" m'a envahie et ne me quitte plus !

34/ Je suis la fonction de cette subordonnée : La voiture est trop petite pour que nous montions tous.

35/ A qui s'adresse Eluard quand il dit: "Je suis né pour te connaître, pour te nommer..."