le-drame-de-la-houlette-a-bry-le-22-nov-623715

Voulez-vous écouter l’histoire
                De Moneuse, le noir bandit?
                Elle est bien vraie, on peut m'en croire
                Chacun le sait, chacun l’a dit.
                Il tue et le père et la mère
                Et les jeunes enfants aussi;
                Mais on le dit en Angleterre.
                Merci bon Dieu! Bon Dieu merci!
                II.
                Sans nul répit, courant la plaine.
                Toujours gardé, toujours armé,
                Le sang dans l’oeil, valise pleine
                De tout l’argent qu’il a volé,
                Il tue...
                III.
                Aux nuits d’hiver, quand tout se sauve
                Et se retire sous les toits,
                Moneuse, le tigre à l’oeil fauve,
                Monte à cheval et sort des bois.
                Il tue...
                Iv.
                On le vit — cruelles tortures! —
                Crever les yeux à des fermiers,
                Aux plus petites créatures
                Flamber les mains, rôtir les pieds.
                Il tue...
                V.
                Aux censiers, il volait la bourse,
                Buvàit le vin, fouillait le lit
                Car rien n’arrête dans sa course,
                Maneuse, le Chauffeur maudit.
                Il tue...
                VI.
                Mais du ciel la juste vengeance
                Sur Moneuse doit éclater
                L'horrible monstre et son engeance.
                tous à leur tour devront flamber.
                Il tue.............

 

cabaret-le-moneuse-st-waast-la-vallee (aujourd'hui maison particulière)

 

Voila ce que l'on dit de ce personnage dans Wipédia :

 

Antoine-Joseph Moneuse est issu d’une famille ayant déjà eu affaire avec la justice. Son grand-père est mort à la prison de Saint-Omer où il purgeait une peine de 14 années suite au pillage de troncs d’église.

Sa famille originaire d’Armentières après avoir résidé à Marly vient s’installer en 1776 à Saint Vaast les Vallées (nom de l’époque), aujourd'hui Saint-Waast-la-Vallée.

Il sévit dans le Hainaut belge et dans le nord de la France à Feignies, Roisin, Bavay, Dour, Binche, Quévy, Hyon, Ciply, Thulin. Il volait aussi bien les diligences que les maisons , en faisant avouer à ses victimes l' emplacement de leurs biens, en leur mettant les pieds dans l'âtre de la cheminée. Sa bande est à effectif variable selon l’ampleur des mauvais coups à perpétrer. Moneuse lui-même déclarait pouvoir compter sur 300 âmes.

Selon certaines sources Antoine-Joseph Moneuse pourrait être né à Douai Saint Albin. En effet selon certains historiens on ne trouve pas de trace d'archives a Marly le concernant. Ceci reste toutefois a prouver. Il était désigné, selon les actes par Antoine Moneuse le Bandit,Antoine Moneuse ou Monneuse, Capitaine des Chauffeurs du nord, le brigand Moneuse.

La profession, déclarée, d'Antoine Moneuse était farinier et marchand de toutes espèces. Voici la description de cet habitant de Saint-Vaast-les-Vallées :« taille ; 5 pieds 5 pouces, cheveux noirs, visage ovale, pâle, maigre, yeux gris, nez aquilin, bouche moyenne et menton rond. »

Antoine-Joseph Moneuse a été jugé à Mons (aujourd'hui en Belgique, mais qui à l'époque de la Révolution et sous l'Empire faisait partie du département de Jemappes) le 20 brumaire an VI de la République (10 novembre 1797).

Il a fait appel et a été rejugé auprès de la cour d'appel du Nord à Douai où son jugement à été confirmé.

Le 18 juin 1798, Moneuse mourut guillotiné sur la place de Douai, lui et ses complices montèrent vêtus d’une chemise rouge, destinée aux assassins et empoisonneurs, à l’échafaud.

 

moneus10

 

SES BIOGRAPHIES : Le Hon : Moneuse et les brigands du Hainaut sous le Directoire dans les Mémoires et Publications de la Société des Sciences des Arts et des Lettres du Hainaut (IIIe Série, tome 5) ;

  • Alfred Gallez : Le brigand Moneuse, capitaine des      chauffeurs du Nord, Bruxelles, Brepols, 1959 ;
  • Yves Vasseur et Claude Renard : Antoine Joseph      Moneuse. Aventure de paille & d'ortie, Quiévrain, La Voix dans les      Saules, 1987.

    Le-brigand-moneuse-capitaine-des-chauffeurs-du-nord