mercredi 7 décembre 2011

AU COEUR DES FORÊTS DE CHRISTIAN SIGNOL

Regarde bien les arbres. Ils savent, comme nous, qu’ils doivent mourir un jour, mais ils ne pensent qu’à une chose : grandir, monter le plus haut possible. »   Depuis son enfance, Bastien a toujours vécu dans la forêt. Pour lui, les arbres vivent, parlent, rêvent. Ils veulent renouer avec le ciel. Il en connaît tous les mystères, tous les sortilèges qu’il révélera à sa petite-fille gravement malade, venue se réfugier auprès de lui. Pour Bastien, elle est comme une forêt fracassée par l’orage. Mais il ne doute pas de sa... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 19:16 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 1 décembre 2011

JANE EYRE

CHAPITRE X Jusqu’ici j’ai raconté avec détail les événements de mon existence peu variée ; pour les premiers jours de ma vie il m’a fallu presque autant de chapitres que d’années ; mais je n’ai pas l’intention de faire une biographie exacte, et je ne me suis engagée à interroger ma mémoire que sur les points où ses réponses peuvent être intéressantes ; je passerai donc huit années sous silence ; quelques lignes seulement seront nécessaires pour comprendre ce qui va avoir lieu. Quand le typhus eut achevé sa tâche... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 19:09 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 13 novembre 2011

LES FAUTES DE FRANCAIS PLUS JAMAIS

Julien LEPERS met à profit ce qu’il a appris durant ses 23 ans de «Question pour un champion» et publie «Les fautes de français? Plus jamais!, » Vous pouvez le trouver dans les librairies depuis le 3 novembre 2011. Son livre relève les erreurs de syntaxe qu’il a entendues au cours de sa carrière, mais aussi celles qu’il a faites à l’antenne. Commes :  «Taux d’alcoolémie» qui ne se dit pas, l’alcoolémie étant par définition le taux d’alcool dans le sang. On dit «obnubiler» et non pas «omnubiler». On habite Paris et pas à Paris. ... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 06:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 1 novembre 2011

JANE EYRE

 CHAPITRE IX Les privations, ou plutôt les souffrances que nous avions endurées jusque-là, diminuaient ; le printemps allait revenir, il était presque arrivé ; les gelées avaient cessé ; les neiges étaient fondues ; les vents froids soufflaient moins fort ; mes pauvres pieds, que l’air glacial de janvier avait meurtris et enflés au point de gêner ma marche, commençaient à guérir sous l’influence des brises d’avril. Les nuits et les matinées, renonçant à une température digne du Canada, ne glaçaient... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 19:05 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 1 octobre 2011

JANE EYRE

  Chapitre VIII   Avant que ma demi-heure de pénitence fût écoulée, j’entendis sonner cinq heures. On cessa le travail, et tout le monde se rendit au réfectoire pour prendre le café. Je me hasardai à descendre ; il faisait nuit close ; je me glissai dans un coin et je m’assis sur le parquet. Le charme qui m’avait soutenue jusqu’alors était sur le point de se rompre. La réaction commença, et le chagrin qui s’empara de moi était si accablant que je m’affaissai sans force, la figure tournée vers la terre. Je me mis... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 06:10 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 1 septembre 2011

JANE EYRE

  CHAPITRE VII. Les trois premiers mois passés à Lowood me semblèrent un siècle. Ce fut pour moi une lutte fatigante contre toutes sortes de difficultés. Il fallut s’accoutumer à un règlement nouveau, à des tâches dont je n’avais pas l’habitude. La crainte de manquer à quelqu’un de mes devoirs m’épuisait encore plus que les souffrances matérielles, bien que celles-ci ne fussent pas peu de chose. Pendant les mois de janvier, de février et de mars, les neiges épaisses et les dégels avaient rendu les routes impraticables :... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 10:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 1 août 2011

JANE EYRE

CHAPITRE VI Le jour suivant commença de la même manière que le premier ; on se leva et on s’habilla à la lumière ; mais ce matin-là nous fûmes dispensés de la cérémonie du lavage, car l’eau étaitgelée dans les bassins. La veille au soir il y avait eu un changement de température ; un vent du nord-est, soufflant toute la nuit à travers les crevasses de nos fenêtres, nous avait fait frissonner dans nos lits et avait glacé l’eau. Avant que l’heure et demie destinée à la prière et à la lecture de la Bible fût écoulée, je... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 07:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 13 juillet 2011

L'OEUVRE DE JACQUES EFFINGER

UNE VIE BRISEE PAR UN JOUET :       Résumé : Cette histoire, retracée le plus fidèlement possible et qui a réellement existé, raconte l'ultime dénouement d'un drame de la seconde guerre mondiale, qui rebondit puis se termine en tragédie plus de soixante ans après les faits. C'est une saga où la politique internationale et l'ésotérisme de bas étage, sur fond d'action de services secrets et de personnages influents se cachant dans l'ombre voisinent avec des épisodes comiques.En façade, on y voit surtout la... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 17:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 1 juillet 2011

JANE EYRE

CHAPITRE V     On était au matin du 19 janvier ; cinq heures venaient de sonner au moment où Bessie entra avec une chandelle dans mon petit cabinet. J’étais debout et presque entièrement habillée. Levée depuis une demi-heure, je m’étais lavé la figure, et j’avais mis mes vêtements à la pâle lumière de la lune, dont les rayons perçaient l’étroite fenêtre de mon réduit. Je devais quitter Gateshead ce jour même et prendre, à six heures, la voiture qui passait devant la loge du portier. Bessie seule était levée ;... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 09:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 1 juin 2011

JANE EYRE

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; ... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,