mercredi 11 janvier 2012

EL' PETIT PRINCE

  CH'TCHIOT PRINCE (Antoine De St Exupery)   « à Léon Werth J'deminde pardon à z'infants d'avoir dedié ch'life à eune grinde personne.J'ai eune escusse sérieusse : Ch'te grinde personne ch'est l'meilleux ami qu'jai eu au monte. J'ai eune aute escusse : ch'te grinde personne peut tout comprinde, même les lifes pour infants. j'ai eune trosième escusse : ch'te grinde personne habite in France du qu'al a faim et frod. Al a bin besoin d'ête consolée. Si toutes ché escusses suffitent pas, j'veux bin dédier ch'liffe... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 20:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 15 février 2011

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XXVII Et maintenant, bien sûr, ça fait six ans déjà... Je n'ai jamais encore raconté cette histoire. Les camarades qui m'ont revu ont été bien contents de me revoir vivant. J'étais triste mais je leur disais: C'est la fatigue... Maintenant je me suis un peu consolé. C'est à dire... pas tout à fait. Mais je sais bien qu'il est revenu à sa planète, car, au lever du jour, je n'ai pas retrouvé son corps. Ce n'était pas un corps tellement lourd... Et j'aime la nuit écouter les étoiles. C'est comme cinq cent millions de... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 31 janvier 2011

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XXVI Il y avait, à côté du puits, une ruine de vieux mur de pierre. Lorsque je revins de mon travail, le lendemain soir, j'aperçus de loin mon petit prince assis là-haut, les jambes pendantes. Et je l'entendis qui parlait: - Tu ne t'en souviens donc pas ? disait-il. Ce n'est pas tout à fait ici ! Une autre voix lui répondit sans doute, puisqu'il répliqua: - Si! Si! c'est bien le jour, mais ce n'est pas ici l'endroit... Je poursuivis ma marche vers le mur. Je ne voyais ni n'entendais toujours personne. Pourtant le petit... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 12:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 15 janvier 2011

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XXV - Les hommes, dit le petit prince, ils s'enfournent dans les rapides, mais ils ne savent plus ce qu'ils cherchent. Alors ils s'agitent et tournent en rond... Et il ajouta: - Ce n'est pas la peine... Le puits que nous avions atteint ne ressemblait pas aux puits sahariens. Les puits sahariens sont de simples trous creusés dans le sable. Celui-là ressemblait à un puits de village. Mais il n'y avait là aucun village, et je croyais rêver. - C'est étrange, dis-je au petit prince, tout est prêt: la poulie, le seau et la... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 11:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 1 janvier 2011

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XXIV Nous en étions au huitième jour de ma panne dans le désert, et j'avais écouté l'histoire du marchand en buvant la dernière goutte de ma provision d'eau: - Ah! dis-je au petit prince, ils sont bien jolis, tes souvenirs, mais je n'ai pas encore réparé mon avion, je n'ai plus rien à boire, et je serais heureux, moi aussi, si je pouvais marcher tout doucement vers une fontaine ! - Mon ami le renard, me dit-il... - Mon petit bonhomme, il ne s'agit plus du renard ! - Pourquoi? - Parce qu'on va mourir de soif... Il ne... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 08:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 15 décembre 2010

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XXIII - Bonjour, dit le petit prince. - Bonjour, dit le marchand. C'était un marchand de pilules perfectionnées qui apaisent la soif. On en avale une par semaine et l'on n'éprouve plus le besoin de boire. - Pourquoi vends-tu ça ? dit le petit prince. - C'est une grosse économie de temps, dit le marchand. Les experts ont fait des calculs. On épargne cinquante-trois minutes par semaine. - Et que fait-on des cinquante-trois minutes ? - On en fait ce que l'on veut... "Moi, se dit le petit prince, si j'avais... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 13:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 1 décembre 2010

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XXII - Bonjour, dit le petit prince. - Bonjour, dit l'aiguilleur. - Que fais-tu ici ? dit le petit prince. - Je trie les voyageurs, par paquets de mille, dit l'aiguilleur. J'expédie les trains qui les emportent, tantôt vers la droite, tantôt vers la gauche. Et un rapide illuminé, grondant comme le tonnerre, fit trembler la cabine d'aiguillage. - Ils sont bien pressés, dit le petit prince. Que cherchent-ils ? - L'homme de la locomotive l'ignore lui-même, dit l'aiguilleur. Et gronda, en sens inverse, un second rapide... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 19:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 15 novembre 2010

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XXI C'est alors qu'apparut le renard: - Bonjour, dit le renard. - Bonjour, répondit poliment le petit prince, qui se retourna mais ne vit rien. - Je suis là, dit la voix, sous le pommier. - Qui es-tu ? dit le petit prince. Tu es bien joli... - Je suis un renard, dit le renard. - Viens jouer avec moi, lui proposa le petit prince. Je suis tellement triste... - Je ne puis pas jouer avec toi, dit le renard. Je ne suis pas apprivoisé. - Ah! pardon, fit le petit prince. Mais, après réflexion, il ajouta: - Qu'est-ce que... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 10:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 1 novembre 2010

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XX Mais il arriva que le petit prince, ayant longtemps marché à travers les sables, les rocs et les neiges, découvrit enfin une route. Et les routes vont toutes chez les hommes. - Bonjour, dit-il. C'était un jardin fleuri de roses. - Bonjour, dirent les roses. Le petit prince les regarda. Elles ressemblaient toutes à sa fleur. - Qui êtes-vous ? leur demanda-t-il, stupéfait. - Nous sommes des roses, dirent les roses. - Ah! fit le petit prince... Et il se sentit très malheureux. Sa fleur lui avait raconté qu'elle était... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 09:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 16 octobre 2010

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XIX Le petit prince fit l'ascension d'une haute montagne. Les seules montagnes qu'il eût jamais connues étaient les trois volcans qui lui arrivaient au genou. Et il se servait du volcan éteint comme d'un tabouret. "D'une montagne haute comme celle-ci, se dit-il donc, j'apercevrai d'un coup toute la planète et tous les hommes..." Mais il n'aperçut rien que des aiguilles de roc bien aiguisées. - Bonjour, dit-il à tout hasard. - Bonjour... Bonjour... Bonjour... répondit l'écho. - Qui êtes-vous ? dit le petit prince. - Qui... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 14:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,