dimanche 30 septembre 2012

JANE EYRE

CHAPITRE XXVIII.   Deux jours sont passés. C’est un soir d’été ; le cocher m’a descendue dans un endroit appelé Whitcross ; il ne pouvait pas me conduire plus loin pour la somme que je lui avais donnée, et je ne possédais plus un schelling dans le monde ; je suis seule, la voiture est déjà éloignée d’un mille. À ce moment, je m’aperçois que j’ai oublié mon petit paquet dans la poche de la voiture où je l’avais placé pour plus de sûreté ; il faut maintenant qu’il y reste, et moi je n’ai plus aucune... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 10:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 25 septembre 2012

JANE EYRE

CHAPITRE XXVII.   Dans le courant de l’après-midi, je relevai la tête, et, regardant autour de moi, je vis sur la muraille le reflet du soleil couchant. Je me demandai : « Que dois-je faire ? » Une voix intérieure me répondit : « Il faut quitter Thornfield. » La réponse fut si prompte, si terrible, que je me bouchai les oreilles ; je dis que je ne pouvais pas supporter ces paroles… « Ne pas être la femme d’Édouard Rochester, ajoutai-je, voilà le comble de mes maux ;... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 07:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 20 septembre 2012

JANE EYRE

  CHAPITRE XXVI.   À sept heures, Sophie entra dans ma chambre pour m’habiller ; ma toilette dura longtemps, si longtemps, que M. Rochester, impatienté de mon retard, envoya demander pourquoi je ne descendais pas. Sophie était occupée à attacher mon voile (le simple voile de blonde) à mes cheveux ; je m’échappai de ses mains aussitôt que je le pus. « Arrêtez, me cria-t-elle en français ; regardez-vous dans la glace ; vous n’y avez pas encore jeté un seul coup d’œil. » Je revins vers la... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 07:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 15 septembre 2012

JANE EYRE

Jane Eyre Bande-annonce Chapitre XXV Le mois accordé par M. Rochester était écoulé ; on pouvait compter les heures qui restaient : il n'y avait plus moyen de reculer le jour du mariage, tout était prêt. Moi, du moins, je n'avais plus rien à faire ; mes malles étaient fermées, ficelées et rangées le long du mur de ma petite chambre ; le lendemain elles devaient rouler sur la route de Londres avec moi, ou plutôt avec une Jane Rochester que je ne connaissais pas. Il n'y avait plus qu'à clouer les... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 08:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 15 septembre 2012

JANE EYRE

CHAPITRE XXXI.   Enfin, j’avais trouvé une demeure, et cette demeure était une ferme ; elle se composait d’une petite chambre dont les murs étaient blanchis à la chaux et le sol recouvert de sable ; l’ameublement se composait de quatre chaises en bois peint, d’une table, d’une horloge, d’un buffet où étaient rangés deux ou trois assiettes, quelques plats et un thé en faïence. Au-dessus se trouvait une autre pièce de la même grandeur que la cuisine, et où se voyaient un lit de sapin et une commode bien petite, et... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 06:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 10 septembre 2012

JANE EYRE

CHAPITRE XXIV Tout en m'habillant, je repassai dans ma mémoire les événements de la veille, et je me demandai si ce n'était point un rêve ; je n'en fus bien convaincue que lorsque, ayant revu M. Rochester, je l'entendis me répéter ses promesses et me reparler de son amour.   En me peignant, je me regardai dans la glace, et je m'aperçus que je n'étais plus laide ; mon visage était plein de vie et d'espérance, mes yeux semblaient avoir contemplé une fontaine de joie et emprunté l'éclat à ses ondes transparentes.... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 08:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 5 septembre 2012

JANE EYRE

  CHAPITRE XVIII Les jours se passaient joyeusement à Thornfield, et l'activité régnait désormais dans le château ; quelle différence entre cette quinzaine et les trois mois de tranquillité, de monotonie et de solitude que j'avais passés dans ces murs ! On avait chassé les sombres pensées et oublié les tristes souvenirs ; partout et toujours il y avait de la vie et du mouvement ; on ne pouvait pas traverser le corridor, silencieux autrefois, ni entrer dans une des chambres du devant, jadis inhabitées, sans... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 08:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 31 août 2012

JANE EYRE

CHAPITRE XXVII.   Dans le courant de l’après-midi, je relevai la tête, et, regardant autour de moi, je vis sur la muraille le reflet du soleil couchant. Je me demandai : « Que dois-je faire ? » Une voix intérieure me répondit : « Il faut quitter Thornfield. » La réponse fut si prompte, si terrible, que je me bouchai les oreilles ; je dis que je ne pouvais pas supporter ces paroles… « Ne pas être la femme d’Édouard Rochester, ajoutai-je, voilà le comble de mes maux ;... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 07:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 25 août 2012

JANE EYRE

CHAPITRE XXVII   Dans le courant de l’après-midi, je relevai la tête, et, regardant autour de moi, je vis sur la muraille le reflet du soleil couchant. Je me demandai : « Que dois-je faire ? » Une voix intérieure me répondit : « Il faut quitter Thornfield. » La réponse fut si prompte, si terrible, que je me bouchai les oreilles ; je dis que je ne pouvais pas supporter ces paroles… « Ne pas être la femme d’Édouard Rochester, ajoutai-je, voilà le comble de mes maux ; m’éveiller... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 08:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 20 août 2012

JANE EYRE

  CHAPITRE XXVI.     À sept heures, Sophie entra dans ma chambre pour m’habiller ; ma toilette dura longtemps, si longtemps, que M. Rochester, impatienté de mon retard, envoya demander pourquoi je ne descendais pas. Sophie était occupée à attacher mon voile (le simple voile de blonde) à mes cheveux ; je m’échappai de ses mains aussitôt que je le pus. « Arrêtez, me cria-t-elle en français ; regardez-vous dans la glace ; vous n’y avez pas encore jeté un seul coup d’œil. » Je revins... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 08:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,