mardi 30 mars 2010

TU TE RECONNAITRAS

Tu te reconnaîtras Sans jamais dire ton nom Sans jamais parler de toi Rien qu'une de mes chansons Et tu te reconnaîtras Sans parler de notre histoire Sans revenir sur mes pas Sans parler à ta mémoire Mais tu te reconnaîtras S'il est vrai que le temps qui passe Le temps qui passe est à l'amour Ce que le vent est à la flamme On se reverra mon amour Sans jamais parler des jours Où tu n'as aimé que moi Sans parler du mal d'amour Mais tu te reconnaîtras Sans parler de la ballade Que j'ai tant chantée pour toi Que j'en ai perdu mon âme... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 09:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 28 mars 2010

COMME QUAND J'ETAIS MOME

  Comme quand j'étais môme J'suis pas comme E.T. J'veux rester ici Ice-cream et sweet home Comme quand j'étais môme Mais seul dans mon lit Puisque t'es parti J'm'invente des fantômes (Ho ho ho !) comme quand j'étais môme (oh oh) Les happy-end C'est qu'dans les films J'ai mal lu l'scénario J'suis p't'être pas le héros Qu't'imagines Mais faut qu'tu revienn' Jouer dans ma vie Mon walkman en solo N'amuse plus mon égo J'ai grandi J'suis pas comme E.T. J'aime plus la hi-fi Ou la Quatrième Zone Comme quand j'étais môme Tout seul... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 00:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 23 mars 2010

SI UN JOUR TU CROIS QUE TU M'AIMES

Si tu crois un jour que tu m aimes Au bout du téléphone il y a votre voix  Et il y a les mots que je ne dirai pas  Tous ces mots qui font peur quand ils ne font pas rire  Qui sont dans trop de films, de chansons et de livres  Je voudrais vous les dire et je voudrais les vivre  Je ne le ferai pas: je veux, je ne peux pas  Je suis seule à  crever et je sais où vous êtes  J'arrive, attendez-moi, nous allons nous connaître  Préparez votre temps, pour vous j'ai tout le mien  Je... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 19:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 19 mars 2010

LA PLUS BELLE FOIS QU'ON M'A DIT JE T AIME

La plus belle fois qu'on m'a dit je t'aime - Francis Lalanne La plus belle fois qu'on m'a dit "je t'aime" C'était un mec qui me l'a dit. La plus belle fois qu'on m'a dit "je t'aime" C'était un mec qui me l'a dit. Il m'a pas regardé L'air grave et langoureux Les pupilles bandées Le biceps amoureux Il avait pas le regard De ceux qu'ont rien dans le coeur Comme tous ces p'tits ringards Qui jouent les grands... tombeurs Il m'a regardé simplement Avec des yeux qui r'gardent vraiment Pas de sourire et pas d'oeillade Pas... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 16 mars 2010

C'EST FOU C' QUE J'PEUX T'AIMER

C'est fou c' que j' peux t'aimer, C' que j' peux t'aimer, des fois, Des fois, j' voudrais crier Car j' n'ai jamais aimé, Jamais aimé comme ça. Ça, je peux te l'jurer. Si jamais tu partais, Partais et me quittais, Me quittais pour toujours, C'est sûr que j'en mourrais, Que j'en mourrais d'amour, Mon amour, mon amour... C'est fou c' qu'il me disait Comme jolis mots d'amour Et comme il les disait Mais il ne s'est pas tué Car, malgré mon amour, C'est lui qui m'a quittée Sans dire un mot. Pourtant des mots, 'y en avait tant, 'y en avait... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 15:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 10 mars 2010

EN RELISANT TA LETTRE

Ceux qui me connaissent, savent que je ne supporte pas les fautes d'orthographe. Cette chanson est faite pour moi. J'aurais pu dire ces paroles : En relisant ta lettre je m'aperçois que l'orthographe et toi, ça fait deux C'est toi que j'aime Ne prend qu'un M Par-dessus tout Ne me dis point Il en manque un Que tu t'en fous Je t'en supplie Point sur le i Fais-moi confiance Je suis l'esclave Sans accent grave Des apparences C'est ridicule C majuscule C'était si bien Tout ça m'affecte Ça c'est correct Au plus haut point Si tu renonces... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 13:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 3 mars 2010

UNE NUIT SUR SON EPAULE

Je l'ai regardé sourire Il m'a parlé de la vie Maintenant je peux m'endormir Une nuit sur son épaule, une nuit sur son épaule Je le veux calme et tranquille Je le veux tout simplement Je voudrais qu'il s'abandonne Une nuit sur mon épaule, une nuit sur mon épaule Je lui dédie mes sourires Même tous mes éclats de voix Il me donne sans me le dire La violence de son regard Voilà, tout simplement Oh je l'aime, oh je l'aime Mais quand je lui joue du piano Ses cheveux caressent mon dos Je lui donnerais ma musique Une nuit sur son épaule,... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 19:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 27 février 2010

LES MURS DE POUSSIERE

Francis Cabrel Les murs de poussière Il rêvait d'une ville étrangère,Une ville de filles et de jeux.Il voulait vivre d'autre manière,Dans un autre milieu.Il rêvait sur son chemin de pierres,"Je partirai demain, si je veux,J'ai la force qu'il faut pour le faireEt j'irai trouver mieux" II voulait trouver mieuxQue son lopin de terre,Que son vieil arbre tordu au milieu,Trouver mieuxQue la douce lumière du soir près du feu,Qui réchauffait son pèreEt la troupe entière de ses aïeux.Le soleil sur les murs de poussière,Il voulait trouver... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 21:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 24 février 2010

LE BRUIT DE BOTTES

Jean ferrat le bruit des bottes C'est partout le bruit des bottesC'est partout l'ordre en kakiEn Espagne on vous garotteOn vous étripe au ChiliOn a beau me dire qu'en FranceOn peut dormir à l'abriDes Pinochet en puissanceTravaillent aussi du képiQuand un Pinochet rappliqueC'est toujours en généralPour sauver la RépubliquePour sauver l'Ordre moralOn sait comment ils opèrentPour transformer les espritsLes citoyens bien pépèresEn citoyens vert-de-grisA coup d'interrogatoiresDe carotte et de bâtonDe plongeon dans la baignoireDe gégène... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 09:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 20 février 2010

LA OU JE T'EMMENERAI

Florent Pagny - Là Où Je T'Emmènerai C'est au bout du regard Là ou les bateaux quittent la mer Là, où l'horizon est tellement plus clair Sous la belle étoile celle qui te dit que la vie ici ne sera jamais rien que ton amie C'est au fond de tes yeux là, où le monde effleure tes rêves Là, où le bonheur n'est plus un mystère C'est là que je t'emmènerai sur la route et si le soleil le savait mais j'en doute, il viendrait Là, où je t'emmènerai Aucun doute, il s'inviterait pour nous éclairer Nous longerons la mer nos vie... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 17:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,