samedi 15 janvier 2011

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XXV - Les hommes, dit le petit prince, ils s'enfournent dans les rapides, mais ils ne savent plus ce qu'ils cherchent. Alors ils s'agitent et tournent en rond... Et il ajouta: - Ce n'est pas la peine... Le puits que nous avions atteint ne ressemblait pas aux puits sahariens. Les puits sahariens sont de simples trous creusés dans le sable. Celui-là ressemblait à un puits de village. Mais il n'y avait là aucun village, et je croyais rêver. - C'est étrange, dis-je au petit prince, tout est prêt: la poulie, le seau et la... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 11:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 1 janvier 2011

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XXIV Nous en étions au huitième jour de ma panne dans le désert, et j'avais écouté l'histoire du marchand en buvant la dernière goutte de ma provision d'eau: - Ah! dis-je au petit prince, ils sont bien jolis, tes souvenirs, mais je n'ai pas encore réparé mon avion, je n'ai plus rien à boire, et je serais heureux, moi aussi, si je pouvais marcher tout doucement vers une fontaine ! - Mon ami le renard, me dit-il... - Mon petit bonhomme, il ne s'agit plus du renard ! - Pourquoi? - Parce qu'on va mourir de soif... Il ne... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 08:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 15 décembre 2010

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XXIII - Bonjour, dit le petit prince. - Bonjour, dit le marchand. C'était un marchand de pilules perfectionnées qui apaisent la soif. On en avale une par semaine et l'on n'éprouve plus le besoin de boire. - Pourquoi vends-tu ça ? dit le petit prince. - C'est une grosse économie de temps, dit le marchand. Les experts ont fait des calculs. On épargne cinquante-trois minutes par semaine. - Et que fait-on des cinquante-trois minutes ? - On en fait ce que l'on veut... "Moi, se dit le petit prince, si j'avais... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 13:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 1 décembre 2010

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XXII - Bonjour, dit le petit prince. - Bonjour, dit l'aiguilleur. - Que fais-tu ici ? dit le petit prince. - Je trie les voyageurs, par paquets de mille, dit l'aiguilleur. J'expédie les trains qui les emportent, tantôt vers la droite, tantôt vers la gauche. Et un rapide illuminé, grondant comme le tonnerre, fit trembler la cabine d'aiguillage. - Ils sont bien pressés, dit le petit prince. Que cherchent-ils ? - L'homme de la locomotive l'ignore lui-même, dit l'aiguilleur. Et gronda, en sens inverse, un second rapide... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 19:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 15 novembre 2010

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XXI C'est alors qu'apparut le renard: - Bonjour, dit le renard. - Bonjour, répondit poliment le petit prince, qui se retourna mais ne vit rien. - Je suis là, dit la voix, sous le pommier. - Qui es-tu ? dit le petit prince. Tu es bien joli... - Je suis un renard, dit le renard. - Viens jouer avec moi, lui proposa le petit prince. Je suis tellement triste... - Je ne puis pas jouer avec toi, dit le renard. Je ne suis pas apprivoisé. - Ah! pardon, fit le petit prince. Mais, après réflexion, il ajouta: - Qu'est-ce que... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 10:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 1 novembre 2010

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XX Mais il arriva que le petit prince, ayant longtemps marché à travers les sables, les rocs et les neiges, découvrit enfin une route. Et les routes vont toutes chez les hommes. - Bonjour, dit-il. C'était un jardin fleuri de roses. - Bonjour, dirent les roses. Le petit prince les regarda. Elles ressemblaient toutes à sa fleur. - Qui êtes-vous ? leur demanda-t-il, stupéfait. - Nous sommes des roses, dirent les roses. - Ah! fit le petit prince... Et il se sentit très malheureux. Sa fleur lui avait raconté qu'elle était... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 09:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 16 octobre 2010

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XIX Le petit prince fit l'ascension d'une haute montagne. Les seules montagnes qu'il eût jamais connues étaient les trois volcans qui lui arrivaient au genou. Et il se servait du volcan éteint comme d'un tabouret. "D'une montagne haute comme celle-ci, se dit-il donc, j'apercevrai d'un coup toute la planète et tous les hommes..." Mais il n'aperçut rien que des aiguilles de roc bien aiguisées. - Bonjour, dit-il à tout hasard. - Bonjour... Bonjour... Bonjour... répondit l'écho. - Qui êtes-vous ? dit le petit prince. - Qui... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 14:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 2 octobre 2010

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XVIII Le petit prince traversa le désert et ne rencontra qu'une fleur. Une fleur à trois pétales, une fleur de rien du tout... - Bonjour, dit le petit prince. - Bonjour, dit la fleur. - Où sont les hommes ? demanda poliment le petit prince. La fleur, un jour, avait vu passer une caravane: - Les hommes ? Il en existe, je crois, six ou sept. Je les ai aperçus il y a des années. Mais on ne sait jamais où les trouver. Le vent les promène. Ils manquent de racines, ça les gêne beaucoup. - Adieu, fit le petit prince. -... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 08:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 15 septembre 2010

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XVII Quand on veut faire de l'esprit, il arrive que l'on mente un peu. Je n'ai pas été très honnête en vous parlant des allumeurs de réverbères. Je risque de donner une fausse idée de notre planète à ceux qui ne la connaissent pas. Les hommes occupent très peu de place sur la terre. Si les deux milliards d'habitants qui peuplent la terre se tenaient debout et un peu serrés, comme pour un meeting, ils logeraient aisément sur une place publique de vingt milles de long sur vingt milles de large. On pourrait entasser l'humanité... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 20:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 1 septembre 2010

LE PETIT PRINCE

CHAPITRE XVI La septième planète fut donc la Terre. La Terre n'est pas une planète quelconque ! On y compte cent onze rois (en n'oubliant pas, bien sûr, les rois nègres), sept mille géographes, neuf cent mille businessmen, sept millions et demi d'ivrognes, trois cent onze millions de vaniteux, c'est-à-dire environ deux milliards de grandes personnes. Pour vous donner une idée des dimensions de la Terre je vous dirai qu'avant l'invention de l'électricité on y devait entretenir, sur l'ensemble des six continents, une véritable armée... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 00:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,