mardi 8 mai 2007

AU REVOIR JACQUES CHIRAC

Le 16 mai, il nous faudra dire au revoir au président Jacques CHIRAC. Je garde de l'homme politique son refus de suivre les américains dans la guerre contre l'Irak, il a sauver des vies de soldats français ce jour là. Il a été ferme, je me sentais fière de lui. On le dit prédateur en politique, c'est surement vrai. Mais pour arriver au sommet, ne doit-on pas s'imposer ?     L'homme, je le trouve chaleureux, il aime le contact des gens. Je ne peux penser qu'il se forçait à serrer les mains. Il est bon vivant, il aime... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :