NOURRIR SON CORPS ET SON ESPRIT AVEC KALINKA

vendredi 31 juillet 2015

RESTONS AMANTS

 
Qu'un jour les choses le temps pas rose
Les événements nous imposent
La fin des sentiments
Qu'un jour se suivent les invectives
Les égarements la dérive
Chacun séparément

Quoi qu'il arrive restons amants
Restons amants des hôtels sombres
Des rendez-vous dissimulés
Où vont s'entrelacer les ombres
Aux dangers mélangées

Restons amants des plages vides
Où novembre aimait nous jeter
Laissons frémir aux vents avides
Les lèvres dérobées

Même si les gares si les regards
Indifféremment nous séparent
De plus en plus souvent
Même si se tiennent ta main la mienne
Pour la fin des temps que nos vies deviennent
Celles de tous les gens

Quoi qu'il advienne restons amants
Restons amants des impatiences
Des minutes qui sont comptées
Des trésors de ruse et de science
Pour se retrouver

Restons amants des corps à corps
Des peaux qui savent où se trouver
Laissons les coeurs qui battent encore
L'un à l'autre mêlés

La petite mort
L'éternité...

Posté par Kalinka à 08:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 1 juillet 2015

CHIEN ABANDONNE

Cavanna


"Chien abandonné" - de François CAVANNA


Comme les » « 300.000... » saligauds,
Qui laissent tomber leurs animaux,
A la veille des congés payés,
Comme les trois cents mille assassins,
Qui abandonnent, chats et chiens,
Sans espoir de les retrouver,
Préméditant, leur saloperie,
Madame et monsieur sont partis.

Le chien qui remuait la queue,
Avait du bonheur plein les yeux,
Installé sur le siège arrière,
De la 604 en partance,
Pour la grand route des vacances,
Qui doit passer par la fourrière,
Quand l'animal devient trop lourd
Avec ces dix kilos d'amour,
Et la voiture s'est arrêtée,
Et la portière s'est refermée,
Tout, s'est passé, comme prévu,
Et la voiture est repartie.

Le chien encore tout étourdi,
Fait celui qui ne comprend plus,
A la même heure, un peu partout
D'autres chiens sont devenus fous.
Appui, sur l'accélérateur,
110, 120, 130 à l'heure,
« Le chien va-t-il nous rattraper ? »
Il avait beau être bâtard,
Il était capable d'avoir
Des accès de fidélité,
Effectivement, le chien courait
Après l'auto qui s'enfuyait.

Les maîtres se sont retournés,
Un court instant pour vérifier,
Si le chien les suivait encore,
Mais, le code, nous a dit cent fois,
Qu'il faut regarder devant soi
Et, la route a compté « Deux morts »
Après l'horrible collision
D'une 604, et d'un camion.

« C'est vrai, que les Routiers !
Sont sympa des fois ;
Vous n' pensez pas ? »
Alors le chien, s'est arrêté,
On ne sait pas s'il a pleuré,
On ne sait pas, s'il s'est marré,
Il est parti, à travers champs,
Loin des rumeurs de l'accident,
La queue flottant, au vent d'été,
Une petite fille l'a recueillie ;
« Et mort aux cons ! Et vive la vie ! »

Posté par Kalinka à 11:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 5 juin 2015

MON DERNIER TRICOT

11351559_10206512542669472_1102537371_n

Posté par Kalinka à 22:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 31 mai 2015

GLAND OU SALAMBO

P1010028

Ingrédients pâte à choux : 230 g d'eau,  250 g de farine, 200 g de beurre, 3 œufs, 40 g de sucre, 1 pincée de sel, 1/4 de c à c de levure chimique.

Faire chauffer ensemble dans un poêlon l'eau salée, le sucre, le beurre. A ébullition verser d'un seul coup la farine. Travailler avec une cuillère en bois pour obtenir une boule qui se détache de la paroi.
Hors du feu ajouter les œufs, l'un après l'autre. Jusqu'à ce que la pâte ait la consistance d'une mayonnaise épaisse. Terminer par la levure. Laisser reposer quelques heures.

        Beurrer une plaque. Y déposer, à l'aide de deux cuillères des tas ovales de pâte assez espacés. Cuire au four th 180°, 30 minutes. Ne pas ouvrir le four. Les choux retomberaient. Laisser refroidir.

 

Ingrédients crème : 4 oeufs, 2 jaunes d'oeufs, 1 litre de lait, 150 g de sucre, 90 g de Maïzena, 1 sachet de sucre vanillé, 1 trait de vanille liquide, 1 noix de beurre, 3 c à s de kirsch.

Dans un saladier, mélanger la maïzena, le sucre, les œufs, le sucre vanillé, le lait et mélanger. Dans une casserole, faire chauffer le lait et incorporer l’appareil. Faire épaissir en mélangeant sans cesse. Hors du feu ajouter le beurre. Laisser refroidir. Ajouter le kirsch.

Ingrédients décoration : fondant rose.

Remplir les glands à l'aide d'une douille en dessous. Passer le dessus dans le fondant. Laisser sécher.

 

P1010029

Posté par Kalinka à 07:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 28 mai 2015

OEUFS COCOTTE DE L'AVESNOIS

Ingrédients : 4 oeufs, 1/4 de maroilles, crème fraiche, ciboulette hachée, bacon, sel et poivre.



Dans une casserole faire chauffer la crème. Y faire fondre le maroilles sans la croûte coupé en dés.  Quand la pâte est bien onctueuse, mettre une cuillère à soupe de cette sauce dans un ramequin, casse l'œuf dessus, recouvrir de la sauce et parsemer de ciboulette hachée et de bacon en dés. Passer au four 10 minutes ou au micro ondes 4 minutes.

 

P1010090

 

Posté par Kalinka à 19:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


lundi 11 mai 2015

JE NE SUIS PAS MORT, JE DORS

Ne m'enterrez pas encore.

Je n'suis pas mort :
Je dors.

Et n'encombrez pas ma mémoire
De vos regrets de vos histoires :
Je dors.

Rangez-moi dans vos souvenirs
Mais j'n'ai pas fini d'en finir :
Je dors, je dors.

Gardez vos larmes et vos cris,
Que l'on m'ait aimé ou haï :
Je dors.

Si par hasard, sait-on jamais,
J'avais un ami qui m'aimait,
Tant pis.
Qu'il m'oublie :
Je dors.

Maître des ombres et des lumières,
Combien dure une éternité ?
Combien de fois faudra-t-il faire
La même route pour arriver ?
Combien de lunes à  disparaître ?
Combien d'hommes encore à  renaître ?
En attendant, je dors.

Je n'veux pas qu'on m'ensevelisse.
Je n'veux pas être piétiné.
Je dors.

J'aim'rais qu'un océan rugisse
Tous ses chevaux sur des rochers.
Je dors, je dors.

Et ne couvrez pas ma mémoire
De chrysanthèmes, de femmes en noir :
Je dors.

Si quelque part, sait-on jamais,
J'avais un ami qui m'aimait,
Tant pis.
Qu'il m'oublie.
Je dors, je dors, je dors.

michel Sardou, Je ne suis pas mort je dors

Posté par Kalinka à 07:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

LE TESTAMENT


Georges Brassens "Le testament"

Je serai triste comme un saule
Quand le Dieu qui partout me suit
Me dira, la main sur l'épaule
'Va-t'en voir là -haut si j'y suis'
Alors, du ciel et de la terre
Il me faudra faire mon deuil
Est-il encor debout le chêne
Ou le sapin de mon cercueil

S'il faut aller au cimetière
J'prendrai le chemin le plus long
J'ferai la tombe buissonnière
J'quitterai la vie à reculons
Tant pis si les croqu'-morts me grondent
Tant pis s'ils me croient fou à lier
Je veux partir pour l'autre monde
Par le chemin des écoliers

Avant d'aller conter fleurette
Lyrics www.allthelyrics.com/lyrics/georges_brassens/
Aux belles âmes des damnés
Je rêve' d'encore une amourette
Je rêve d'encor m'enjuponner
Encore un' fois dire: 'Je t'aime'
Encore un' fois perdre le nord
En effeuillant le chrysanthème
Qui est la marguerite des morts

Dieu veuill' que ma veuve s'alarme
En enterrant son compagnon
Et qu'pour lui fair' verser des larmes
Il n'y ait pas besoin d'oignon
Qu'elle prenne en secondes noces
Un époux  de mon acabit
Il pourra profiter d'mes bottes
Et d'mes pantoufl's et d'mes habits

Qu'il boiv' mon vin, qu'il aim' ma femme
Qu'il fum' ma pipe et mon tabac
Mais que jamais - mort de mon âme
Jamais il ne fouette mes chats
Quoique je n'aie pas un atome
Une ombre de méchanceté
S'il fouett' mes chats, y a un fantôme
Qui viendra le persécuter

Ici-gît une feuille morte
Ici finit mon testament
On a marque dessus ma porte
'Fermé pour caus' d'enterrement'
J'ai quitté la vie sans rancune
J'aurai plus jamais mal aux dents
Me v'là  dans la fosse commune
La fosse commune du temps. 

 

Georges BRASSENS

Posté par Kalinka à 06:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 20 avril 2015

POULET FARCI A LA BORDELAISE

poulet

 

Ingrédients : 1 poulet 100 g de filet de parc 100 g de foie de veau 2 oignons 100 g de lardons fumés 10 cl de madère 10 cl de cognac 50 g de beurre 1 boite de fonds d’artichauts 500 g de pommes de terre sautées 200 g de champignons sautés.

 

        Hacher le foie de veau, le foie du poulet et le porc avec les oignons. Incorporer les lardons, Mouiller avec le madère ; Flamber au cognac et farcir le poulet.

        Faire roussir la volaille dans le beurre. Cuire en cocotte en fonte durant 1 heure. Déglacer au cognac et dresser le poulet sur le plat de service, entouré des pommes de terre et des champignons et des fonds d’artichauts chauds.  

Posté par Kalinka à 06:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 11 avril 2015

PANCAKES

Pikelets (2)

Ingrédients : 250 g de farine, 1/2 sachet de levure chimique, 20 g de sucre, 2 oeufs, 30 cl de lait, 50 g de beurre, 1 c à c d’huile, vanille en poudre, 1 pincée de sel.


            Dans un saladier, faire un puit avec la farine, le sucre, la levure et le sel. Verser les oeufs au centre. Battre au fouet et verser le beurre qui a fondu dans le lait tiède avec la vanille. Incorporer l’huile. Laisser reposer 1 heure. Cuire dans une poêle huilée, servir avec du sirop d’érable.

Pikelets (4)

Posté par Kalinka à 14:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 31 mars 2015

SZARLOTKA

carte-pologne

Ingrédients pâte : 200 g de beurre, coupé en dés, 380 g de farine, 2 jaunes d'œufs, 1 c à c de levure chimique, 60 g de sucre, vanille en poudre, 1 pincée de sel.

Ingrédients garniture : 700 g de pommes pelées et tranchées finement, 2 c à s de jus de citron, 1 c à c de cannelle, 1/2 c à c de clou de girofle moulu, 80 g de biscuits secs en poudre, 150 g de sucre, 1 c à s de lait.



        Préchauffer le four à th 200°.

Pétrir, rapidement, le beurre avec la farine mélangée avec la levure. Ajouter les jaunes d'œufs, le sucre, la vanille et le sel. Partager la pâte en 2 parties : 1/3 et 2/3. Mettre au frais 1 heure.


           Foncer un moule à charnière de 22 à 24 cm de diamètre,  beurré et fariné avec la plus grande partie de pâte. Piquer le fond. Mettre au frais 30 minutes. Cuire à blanc 10 minutes.  

            Mélanger, délicatement, les pommes avec le citron, la cannelle, la girofle, le sucre et la poudre de biscuits. Verser dans sur la pâte. Egaliser. Couvrir avec l’autre partie de la pâte piquée à la fourchette. Bien souder. Faire un dessin avec une fourchette ou la pointe d’un couteau, sans percer la pâte. Passer le lait au pinceau.

        Cuire 50 à 60 minutes.

w8n8izup

Posté par Kalinka à 06:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 21 mars 2015

SUR PULL

P1010037

 Mon dernier né, je l'ai fini cette nuit. Il me sera utile par cette matinée de printemps bien fraîche. Il est réalisé en laine ALASKA de BERGERE DE FRANCE. Je tiens le modèle à la disposition de celles et ceux qui me la demanderont par mail. 

P1010038

P1010039

Posté par Kalinka à 09:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 11 mars 2015

CAKE AU CHOCOLAT AU COEUR DE POIRE DE MARC VEYRAT

Ingrédients cake : 200 g de beurre 120 g de chocolat 4 oeufs 100 g de sucre 75 g de farine 15 g poudre d'amande 1 poire

Ingrédients crème anglaise : 25 cl de lait 75 g de sucre 4 jaunes d'œufs 10 g de verveine.

 

Cake chocolat cœur de poire : Dans une casserole faire fondre doucement le beurre. Le verser sur le chocolat puis remuer jusqu'à ce que le chocolat soit fondu.

Dans un autre récipient faire blanchir les œufs et le sucre. Ajouter le chocolat fondu et la poudre d'amande et mélanger le tout. Eplucher la poire, enlever les pépins puis la couper en morceaux.

Dans un moule à cake préalablement beurré, verser la moitié de votre préparation, recouvrir avec les morceaux de poire puis verser le reste de la préparation dessus. Passer le tout au four à th 160°, 20 minutes.

Crème Anglaise : Dans une casserole faire chauffer le lait à feu doux. Dans un récipient faire blanchir les jaunes d'œufs avec le sucre. Verser le lait chaud puis selon votre goût ajouter un trait de liqueur de poire et des branches de verveine. Cuire le tout à feu doux pendant 5 minutes environ.

1282__visuel_138x0

Posté par Kalinka à 08:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 10 mars 2015

SALUT LES SPORTIFS...

Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine sont décédés dans un accident d’hélicoptère

Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine ont péri dans l'accident d'hélicoptère

ARTCLE DE FRANCE TV SPORT

Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine ont péri dans l'accident d'hélicoptère (AFP)

Par Gaétan Scherrer

Dix personnes dont huit Français sont décédées lors d’une collision entre deux hélicoptères survenue lundi en Argentine. Selon les autorités, la navigatrice Florence Arthaud (57 ans), la nageuse Camille Muffat (25 ans) et le boxeur Alexis Vastine (28 ans) figurent parmi les victimes.

Alors qu’ils participaient au tournage d’une émission de télévision, Dropped, Florence Arthaud, Camille Muffat, Alexis Vastine, ainsi que sept autres personnes sont décédées lundi en Argentine, dans un accident d’hélicoptère dont les circonstances sont encore floues. Deux appareils, contenant cinq passagers chacun, se sont heurtés. Les autorités ont annoncé qu'il n'y avait aucun survivant. "On ne sait pas à quoi est due la collision", a expliqué à l’AFP une porte-parole de la province de la Rioja, dans le nord-ouest du pays où a eu lieu le crash. "Les conditions climatiques étaient bonnes". 

Posté par Kalinka à 10:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 8 mars 2015

LA JOURNEE DE LA FEMME MDR ....

102199120

 

Pigalle à la Niche du Chien à Plumes "il la Tape"

Posté par Kalinka à 09:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
samedi 7 mars 2015

OEUFS BROUILLES DE MARC VEYRAT

 

Ingrédients : 6œufs crème, 20 cl de bouillon de légumes, ciboulette, 40 g de beurre, sel, poivre, 1 c à s de crème liquide.

 

Dans un saladier mettre les œufs, saler et poivrer. Mixer à la girafe.

Dans une casserole, sur feu fort, mettre le beurre à fondre, ajouter les œufs, battre au fouet. Ajouter le bouillon froid et la crème. Mixer à la girafe. Ajouter la ciboulette ciselée. Mixer à nouveau à la girafe. Rectifier l’assaisonnement.

Poser dans un bain-marie, jusqu’au moment de servir. Saupoudrer de persil haché.

Posté par Kalinka à 07:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 5 mars 2015

PELA DES ARAVIS DE MARC VEYRAT

 

Ingrédients pour 2 personnes : 500 g de pomme de terre fermes (Charlotte), beurre, 1 oignon émincé, 1/2 Reblochon, sel et poivre.

Accompagnement : tranches très fines de jambon fumé, salade verte.

 

Emincer l'oignon.

Eplucher les pommes de terre et les couper en petits cubes.
Dans la poêle, faire fondre le beurre et faire revenir les oignons. Ajouter ensuite les pommes de terre, les rissoler. Mettre le 1/2 Reblochon, couvrir et faire cuire à feu doux pendant 1 heure.

Posté par Kalinka à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 3 mars 2015

TANTE MAME

Tante Mame est une femme imprévisible, émancipée, et fantasque dont la vie est régie par un principe intangible : la liberté. Lorsqu'elle recueille son neveu Patrick, jeune orphelin, ce n'est pas pour l'entretenir dans les convenances ni les conventions, mais pour l'initier à une existence exubérante, pleine de passions cocasses et d'humour, lui donnant ainsi une leçon pour la vie: ne jamais céder au découragement.
Hilarant de la première à la dernière page, Tante Mame est un étincelant témoignage de l'humour anglo-saxon, nourri de dérision, d'ironie, de fougue, et le lecteur gardera pour seule nostalgie de n'avoir pas eu, lui aussi, une Tante Marne dans sa vie. Roman culte, Tante Mame, dont le personnage a d'ailleurs été inspiré par la propre tante de l'auteur, l'excentrique Marion Tanner, se situe dans la plus grande tradition de la comédie américaine.

9782081240674FS

Posté par Kalinka à 05:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 1 mars 2015

CHOU-FLEUR AU GRATIN

Chou-fleur au gratin (1)

Chou-fleur au gratin (2)

Chou-fleur au gratin (3)

Posté par Kalinka à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 26 février 2015

CH'CHUSS EST MORT CE MATIN, UNE GRANDE FIGURE DE MON NORD EST PARTIE

Ch’Guss, personnage emblématique de « La Revue patoisante de Boulogne », célèbre spectacle local, s’est éteint ce jeudi matin. Ses obsèques seront célébrées lundi à 15 heures, en l’église Saint-Nicolas. Retour sur la carrière de cet artiste hors pair, qui était par ailleurs retraité de « La Voix du Nord ».

GUY_3694.JPG

Ch’Guss, l’homme aux mimiques impayables,s’est éteint ce jeudi matin dans sa ville de Boulogne, à l’âge de 86 ans. Il est décédé à son domicile de la Grande-Rue, probablement suite à un malaise.

Cet artiste laissera le souvenir d’un petit bonhomme enjoué, impayable sur scène dès qu’il apparaissait, mais aussi d’un homme au grand coeur.

 

 

Béret, chaussettes rouges et costume trop court

Né le 1er mai 1928 à Desvres, Robert Jordens, de son vrai nom, s’est d’abord forgé une réputation en faisant des imitations de Bourvil dans des radio-crochets. Puis il a créé le personnage de Ch’Guss. Son béret, ses chaussettes rouges et son costume trop court sont rapidement devenus aussi connus que ses envolées comiques teintées de patois.

« Robert Jordens et Ch’Guss étaient deux personnages différents, explique sa fille Evelyne. Le premier était souvent très sérieux et discret. Mais quand il endossait le costume de Ch’Guss, il changeait de personnage. Je voyais mon père se transformer ! »

Il remplissait des salles hilares

Ch’Guss a intégré la « Revue patoisante de Boulogne » dans les années 1950 et a commencé à écrire les spectacles dans les années 1980. « Il avait une rigueur impressionnante. Il était très ponctuel et sérieux dans son travail, poursuit sa fille, qui a intégré la troupe à cette époque. Et il écrivait vraiment des rôles sur mesure, en fonction de chacun d’entre nous. »

Pendant des décennies, Robert Jordens et son personnage fétiche ont tourné partout dans le Boulonnais, mais aussi dans le bassin minier et dans toute la région ainsi qu’en Picardie.

Il remplissait systématiquement des salles hilares. « Les gens appréciaient sa bonhomie et les travers de la vie qu’il mettait en scène. Il faisait rire sans vulgarité, sans agressivité, tout en finesse. Même son fameux sketch sur les films pornos, on peut le passer en famille sans problème ! »

« Il faut savoir s’en aller »

Ch’Guss avait arrêté de se produire dans la revue il y a une dizaine d’années et s’était définitivement retiré de la scène après un dernier gala le 15 mai 2010 dans le bassin minier. Il avait pris la décision lui-même de mettre un terme à cette belle carrière d’artiste. « L’erreur que commettent beaucoup de personnes, c’est de se croire indispensablesJ’ai vu tellement d’artistes finir misérablement... Il faut savoir s’en aller. Et surtout, à temps », nous avait-il confié lors d’une interview en mars 2011 (à retrouver ici dans son intégralité).

Néanmoins, Ch’Guss n’avait pas coupé les ponts avec la revue : il continuait à participer à son écriture et avait prévu d’assister à la première représentation, programmée le samedi 7 mars.

D’abord ouvrier... puis chef de la pub à « La Voix du Nord »

Côté professionnel – car la scène n’était pas son métier –, Robert Jordens avait commencé sa carrière en tant qu’ouvrier fraiseur à l’usine APO.

Puis il avait intégré La Voix du Nord comme « publiciste » à l’agence de Boulogne avant d’être nommé chef du service publicité. Il avait pris sa retraite à la fin des années 1980. Nous présentons nos condoléances à sa famille.

Posté par Kalinka à 21:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 20 février 2015

RABLE DE LAPIN AUX CHICONS DE PEPEE LE MATT

 

Ingrédients : 4 râbles de lapin
                      4 fines tranches de lard fumé
                      1 c à s de farine
                      1 gousse d’ail écrasé
                      4 petites branches de thym frais
                      1 grosse échalote
                         sel, poivre
                      4 épices
                      8 chicons
                      2 oranges
                      ½ citron
                       1 c à s de vergeoise blonde
                          beurre et huile.

         Faire rissoler les râbles après les avoir poudrés de farine fluide, barder l’intérieur de fines tranches de lard fumé.

 

         Dans la moitié huile et moitié beurre, faire blondir les chicons entières après les avoir évidées de leurs cônes et de les marquer de la petite croix, une pincée de sucre vergeoise et un peu de sel.

 

          Remplir chaque râble d’une endive, d’une branche de thym, d’échalote coupée en 4. Intercaler dans un plat allant au four un râble farci, une endive et arroser de jus d’orange et de citron.

 

          Faire chauffer le four à 200° puis enfourner le plat couvert d’un film ou d’un papier alu à th 180°, 30 minutes et 10 minutes avant la fin de cuisson découvrir.

 

         Ce plat peut être accompagné d’une purée de légumes oubliés ou encore de pommes de terre.

Posté par Kalinka à 08:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,