jeudi 24 décembre 2009

MON AMOUR

Posté par Kalinka à 13:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 21 décembre 2009

EN HIVER LA TERRE PLEURE

                            En hiver la terre pleure ; Le soleil froid, pâle et doux, Vient tard, et part de bonne heure, Ennuyé du rendez-vous.  Leurs idylles sont moroses. - Soleil ! aimons ! - Essayons. O terre, où donc sont tes roses ?- Astre, où donc sont tes rayons ?  Il prend un prétexte, grêle,Vent, nuage noir ou blanc, Et dit : - C'est la nuit, ma belle ! -Et la fait en s'en allant ;  Comme un amant qui retireChaque... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 21:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 1 novembre 2009

DEVANT MA TOMBE

Devant ma tombe ne pleure pas Je n'y suis pas, je ne dors pas Dans le ciel je suis mille vents qui soufflent Je suis l'éclat du diamant sur la neige Je suis la lumière qui éclaire les champs Je suis la pluie d'automne tombant doucement Devant ma tombe ne pleure pas Je ne suis pas mort, je n'y suis pas Je suis les rivières qui courent, libres Je suis les étoiles de l'infini, je brille Je suis les rêves qui n'ont pas de fin Je suis le soleil qui caresse tes matins. En hiver je suis la neige qui tombe à ta fenêtre Au printemps je suis... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 20:27 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
lundi 21 septembre 2009

RÊVES D'AUTOMNE

  Salut !   bois couronnés d'un reste de verdure !   Feuillages jaunissants sur les gazons épars !   Salut, derniers beaux jours ! le deuil de la nature   Convient à la douleur et plaît à mes regards !         Je suis   d'un pas rêveur le sentier solitaire,   J'aime à revoir encore, pour la dernière fois,   Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière   Perce à peine à mes pieds l'obscurité des bois !         Oui,... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 00:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 13 juillet 2009

LA VISION

Ami, notre père est le tien. Je ne suis ni l'ange gardien, Ni le mauvais destin des hommes. Ceux que j'aime, je ne sais pas De quel côté s'en vont leurs pas Sur ce peu de fange où nous sommes. Je ne suis ni dieu ni démon, Et tu m'as nommé par mon nom Quand tu m'as appelé ton frère ; Où tu vas, j'y serai toujours, Jusques au dernier de tes jours, Où j'irai m'asseoir sur ta pierre. Le ciel m'a confié ton cœur. Quand tu seras dans la douleur, Viens à moi sans inquiétude, Je te suivrai sur le chemin ; Mais je ne puis toucher ta... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 15 juin 2009

ECRIT SUR LE TOMBEAU

  Ecrit sur le tombeau d'un petit enfant au bord de la mer Vieux lierre, frais gazon, herbe, roseaux, corolles ; Eglise où l'esprit voit le Dieu qu'il rêve ailleurs ; Mouches qui murmurez d'ineffables paroles À l'oreille du pâtre assoupi dans les fleurs ; Vents, flots, hymne orageux, choeur sans fin, voix sans nombre ; Bois qui faites songer le passant sérieux ; Fruits qui tombez de l'arbre impénétrable et sombre, Etoiles qui tombez du ciel mystérieux ; Oiseaux aux cris joyeux, vague aux plaintes profondes ; Froid... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 30 mai 2009

Ô TEMPS.....

Ô temps! Suspends ton vol, et vous, heures propices! Suspendez votre cours : Laissez-nous savourer les rapides délices Des plus beaux de nos jours! Assez de malheureux ici-bas vous implorent, Coulez, coulez pour eux; Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent, Oubliez les heureux. Mais je demande en vain quelques moments encore, Le temps m’échappe et fuit; Je dis à cette nuit : Sois plus lente; et l’aurore Va dissiper la nuit. Aimons donc, aimons donc! De l’heure fugitive, Hâtons-nous, jouissons! L’homme n’a point de... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 00:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 12 mai 2009

BALLADE DES DAMES DU TEMPS JADIS

Dictes moy ou, n'en quel pays, Est Flora la belle Rommaine, Archipiades, ne Thais, Qui fut sa cousine germaine, Echo parlant quant bruyt on maine Dessus riviere ou sus estan, Qui beaulte ot trop plus qu'humaine. Mais ou sont les neiges d'antan?   Ou est la tres sage Hellois, Pour qui chatre fut et puis moyne Pierre Esbaillart a Saint Denis? Pour son amour ot ceste essoyne. Semblablement ou est la royne Qui commenda que Buridan Fust gete en ung sac en Saine? Mais ou sont les neiges d'antan?   La royne... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 22 avril 2009

MAURICE DRUON SON OEUVRE ET LE CHANT DES PARTISANS

Maurice DRUON est né le 23 avril 1918 est mort à Paris, d'un père russe. Grand écrivain, il a été élu membre de l'académie française le 8 décembre1966. Il fut aussi un ministre des affaires culturelles. Il a écrit le chant des partisans. Il est mort le 14 avril 2009. J'ai aimé le lire (la chute des corps, les grandes familles, Tistou les pouces verts, les rois maudits). Voici son oeuvre. Mégarée (1942), pièce de théâtre Le Sonneur de bien aller (1943), nouvelle Le Chant des partisans, avec Joseph Kessel (1943) Lettres d'un... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 21 mars 2009

PREMIERS SOURIRES DU PRINTEMPS

Tandis qu'à leurs œuvres perversesLes hommes courent haletants,Mars qui rit, malgré les averses,Prépare en secret le printemps. Pour les petites pâquerettes,Sournoisement lorsque tout dort,Il repasse des collerettesEt cisèle des boutons d'or. Dans le verger et dans la vigne,Il s'en va, furtif perruquier,Avec une houppe de cygne,Poudrer à frimas l'amandier. La nature au lit se repose ;Lui descend au jardin désert,Et lace les boutons de roseDans leur corset de velours vert. Tout en composant des solfèges,Qu'aux merles il siffle... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 00:32 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,