mercredi 25 juillet 2012

JANE EYRE

CHAPITRE XXI Les pressentiments, les sympathies et les signes sont trois choses étranges qui, ensemble, forment un mystère dont l’humanité n’a pas encore trouvé la clef ; je n’ai jamais ri des pressentiments, parce que j’en ai eu d’étranges ; il y a des sympathies qui produisent des effets incompréhensibles, comme celles, par exemple, qui existent entre des parents éloignés et inconnus, sympathies qui se continuent, malgré la distance, à cause de l’origine qui est commune ; et les signes pourraient bien n’être que... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 08:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 23 juillet 2012

CA SERT A QUOI L'AMOUR

    Il en est du véritable amour comme de l'apparition des esprits : tout le monde en parle, mais peu de gens en ont vu. " La Rochefoucauld "La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve, Et vous aurez vécu, si vous avez aimé." Alfred de Musset     edith piaf & theo sarapo - ca sert a quoi l'amour  A quoi ça sert l'amour ? On raconte toujours Des histoires insensées. A quoi ça sert d'aimer ? L'amour ne s'explique pas ! C'est une chose comme ça, Qui vient on ne sait d'où Et vous prend... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 08:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 22 juillet 2012

COQUILLES SAINT JACQUES A LA FONDUE DE POIREAUX A LA KALINKA

Ingrédients : 400 g de coquilles saint-jacques décoquillées, 6 gros blancs de poireaux, 3 verts de poireaux, beurre, 20 cl de vin blanc sec, 15 cl de crème liquide, muscade, persillade, sel, poivre. Dans une sauteuse, faire suer les poireaux, blancs et verts, dans du beurre. Mouiller avec le vin blanc et laisser réduire à couvert. Ajouter la crème et la muscade. Assaisonner. Dans une autre sauteuse, faire revenir rapidement les coquilles Saint-Jacques. JE REVIENS SUR LA POINTE DES PIEDS. Mais doucement. Je voulais dire... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 08:19 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 20 juillet 2012

JANE EYRE

CHAPITRE XX     J’avais oublié de fermer mon rideau et de baisser ma jalousie ; la nuit était belle, la lune pleine et brillante, et, lorsque ses rayons vinrent frapper sur ma fenêtre, leur éclat, que rien ne voilait, me réveilla. J’ouvris les yeux et je regardai cette belle lune d’un blanc d’argent et claire comme le cristal : c’était magnifique, mais trop solennel ; je me levai à demi et j’étendis le bras pour fermer le rideau. Mais, grand Dieu ! quel cri j’entendis tout à coup ! Un son... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 08:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 15 juillet 2012

CES PLANTES QUI NOUS SONT BENEFIQUES

FRAGON : troubles veineux FRAMBOISES :digestion GALANTA : troubles digestifs  GATTILIER : dysménorrhée                                           GENIEVRE : digestion et rhumatisme
Posté par Kalinka à 08:16 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 15 juillet 2012

MORT DE TSILLA CHELTON

Tsilla Chelton, 93 ans, est décédée  à son domicile près de Bruxelles.
Posté par Kalinka à 08:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 11 juillet 2012

MARCEL BARROIS EST DECEDE

TEXTE PRIS SUR LE SITE NORD ECLAIR : http://www.nordeclair.fr/Actualite/2011/03/26/marcel-barrois-une-grande-gueule-noire.shtml   La mine chevillée au corps, Marcel Barrois se bat pour sauver la Maison syndicale de Lens. Photo Hubert Van Maele On vient d'apprendre le décès de cette grande figure du syndicalisme minier, à l'âge de 85 ans. Retrouvez ici la longue interview qu'il nous avait accordée au mois de mars. Il est né à Sains-en-Gohelle, entre Lens et Bruay. A grandi à Barlin où, à 14 ans, il a rejoint son... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 09:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 10 juillet 2012

JANE EYRE

CHAPITRE XIX La bibliothèque était tranquille ; la sibylle, assise sur un fauteuil au coin de la cheminée, portait un manteau rouge, un chapeau noir, ou plutôt une coiffure à larges bords attachée au-dessous du menton à l’aide d’un mouchoir de toile ; sur la table se trouvait une chandelle éteinte ; la Bohémienne était penchée vers le foyer et lisait à la lueur des flammes un petit livre semblable à un livre de prières ; en lisant elle marmottait tout haut, comme le font souvent les vieilles femmes. Elle... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 08:32 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 5 juillet 2012

JANE EYRE

CHAPITRE XVIII   Les jours se passaient joyeusement à Thornfield, et l’activité régnait désormais dans le château ; quelle différence entre cette quinzaine et les trois mois de tranquillité, de monotonie et de solitude que j’avais passés dans ces murs ! On avait chassé les sombres pensées et oublié les tristes souvenirs ; partout et toujours il y avait de la vie et du mouvement ; on ne pouvait pas traverser le corridor, silencieux autrefois, ni entrer dans une des chambres du devant, jadis inhabitées,... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 08:29 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 2 juillet 2012

LATENDRESSE

Interview Jacques Brel - La tendresse Pour un peu de tendresse Je donn´rais les diamants Que le diable caresse Dans mes coffres d´argent Pourquoi crois-tu, la belle Que les marins au port Vident leurs escarcelles Pour offrir des trésors A de fausses princesses Pour un peu de tendresse? Pour un peu de tendresse Je chang´rais de visage Je changerais d´ivresse Je chang´rais de langage Pourquoi crois-tu, la belle Qu´au sommet de leurs chants Emp´reurs et ménestrels Abandonnent souvent Puissances et richesses Pour un peu de... [Lire la suite]
Posté par Kalinka à 12:23 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,